04/10/2019

Joker: Acteur virtuose pour film MO-NU-MEN-TAL

Auréolé de son Lion d'or obtenu à la dernière Mostra de Venise, "Joker" arrive ce mercredi en salles, fort d'une réputation qui l'annonce déjà comme un des tous meilleurs films de l'année. Disons-le tout de suite c'est bien le cas. Et cela ne serait-ce que pour la prestation époustouflante de Joaquin Phoenix qui porte le film, qui ne manque pourtant pas de qualité, sur ses épaules. Il y incarne donc Arthur Fleck, jeune homme instable psychologiquement qui se rêve en comédien de stand-up et qui va peu à peu basculer dans la folie jusqu'à devenir le Joker, futur ennemi juré de "Batman" dans les comics et les films "DC". Aux côtés de Phoenix, on retrouve notamment Robert de Niro, en présentateur de talk-show plutôt très inspiré, Zazie Beetz et Brett Cullen qui, clin d’œil du destin, jouait déjà dans la trilogie "The Dark Knight" de Christopher Nolan mais avec un rôle différent. Le réalisateur Todd Phillips réussit l'exploit d'encrer son (anti) héros dans un monde très contemporain, très sombre, exploitant des éléments terriblement d'actualité et forçant ainsi l'empathie du spectateur pour l'un des plus célèbres méchant de cinéma. "Joker" dure deux heures et ne connait cependant aucun creux, aucune baisse de rythme, la  chute du personnage principal étant constante et quasiment irrémédiable. On tremble et on rit souvent pour lui, avec lui et de lui, mais ce film amène un vrai plus à tout ce que l'on savait déjà du personnage, tout se justifiant brillamment et s’imbriquant totalement à l'univers "DC". Ajoutez à ça des qualités techniques et artistiques indéniables et une bande son absolument géniale et le chef d'oeuvre n'est pas loin. Reste tout de même une question en suspens après la vision du film: Qui pourra empêcher Joaquin Phoenix de remporter l'Oscar l'an prochain ? A voir obligatoirement y compris si vous n'avez jamais vu le moindre "Batman", ce long-métrage se suffisant à lui-même. Un futur classique du cinéma.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire