07/04/2019

Shazam: Un super-héros décalé, touchant et divertissant

Dernier super-héros en date à arriver sur nos écrans  en provenance de chez "DC Comics", "Shazam" prend vie sous les traits du comédien Zachary Levi, connu principalement pour son rôle dans la série "Chuck" dans laquelle il évoluait également dans un registre comique. Car disons le tout de suite, "Shazam", s'il coche toutes les cases habituelles du film de super-héros, penche largement vers la comédie. voir même la comédie familiale par moments. Le film suit Billy Batson, un  ado placé en famille d'accueil qui par hasard va hériter des pouvoirs  de Shazam, un sorcier mourant à la recherche d'un successeur et devenir un super-héros à volonté à la simple évocation de son nom. Le problème ? Comment un ado peut-il gérer les responsabilités et les obligations liés à cet immense pouvoir duquel il est tenté en permanence de faire un tout autre usage ? c'est tout le sujet du film qui traite en fond de nombreux thèmes comme la famille, la recherche de ses origines, le don de soi ou l'ouverture aux autres. Au casting, aux côtés de Levi, on retrouve notamment Mark Strong, méchant caricatural et sans nuance, Djimon Hounsou dans le rôle du sorcier, les jeunes Jack Dylan Grazer et Asher Angel et une pléiade d'acteurs de télévision comme Cooper Andrews (The Walking Dead),  Marta Milans (No Tomorrow), Meagan Good (Californication), D.J. Cotrona (From Dusk Till Dawn), Adam Brody (Newport Beach) ou Michelle Borth (Hawaii 5.0). Très bien réalisé par David F. Sandberg, ce "Shazam", malgré sa durée de 132 minutes, passe comme un éclair, porté par des comédiens convaincus à défaut d'être toujours convaincant et une mise en scène dynamique et spectaculaire. Si chacun y trouvera ses propres références, j'y voit pour ma part, sous certains aspects, des ressemblances avec "Big", "Bruce Tout Puissant" ou comme me l'a cité un ami, manifestement reparti en enfance,  aux "Goonies". Sans doute pas à classer parmi les meilleurs films de super-héros, "Shazam" répond tout de même à toutes les attentes que l'on avait placé en lui, répondant à sa mission première de divertissement et en soit ça n'est déjà pas si mal. A voir

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire