25 août 2018

Lukas: Sans doute le meilleur rôle de JCVD

Cette semaine, Jean-Claude Van Damme revient dans les salles avec "Lukas" un étonnant polar réalisé par Julien Leclercq. JCVD y incarne le rôle-titre, celui d'un père célibataire d'une petite fille de 8 ans qu'il élève dans la clandestinité, ancien garde du corps reconverti videur de boite de nuit qui va se trouver bien malgré lui obligé d’intégrer une organisation criminelle. Si l'intrigue et le scénario ne sont pas d'une originalité folle, l'intérêt principal de ce film est l'utilisation de Jean-Claude Van Damme qui s'y révèle très bon en tant qu'acteur dramatique. Face à lui Sami Bouajila et Sveva Alviti, la Dalida de Liza Azuelos en 2014, brillent également avec des rôles ambigus. La mise en scène, très nerveuse, de scènes souvent sombres ou nocturnes, avec de nombreux plans subjectifs est plutôt bien sentie et donne du réalisme au tout.  C'est violent certes, mais une violence brouillonne et hargneuse, pas un balai de karaté chorégraphié au millimètre comme dans bon nombre de séries B  de JCVD, ce qui lui donne un aspect beaucoup plus humain et l'on croit vraiment au personnage de Lukas qui d'ailleurs fait assez vite oublier son interprète. Il en résulte un bon polar, qui parfois cède à quelques facilités scénaristiques, efficace, brutal avec une fin particulièrement inspirée. A voir pour la métamorphose de Jean-Claude Van Damme.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire