28 juillet 2018

Mamma Mia 2: Le feel good movie de cet été

Dix ans après, "Mamma Mia" revient au cinéma avec, fait rare, l'intégralité de son incroyable casting  auquel se joignent Cher, Andy Garcia et l'étoile montante Lily James, rien que ça ! Centré à la fois sur le personnage de Sophie et la jeunesse de Donna, ce deuxième opus qui se veut un peu plus dramatique que le premier, reprend les recettes qui avaient fait le succès de l'original  avec au programme soleil, sourires, bonne humeur et tubes d'ABBA, le tout interprété par des comédiens qui ne se prennent pas au sérieux malgré leur statut de stars internationales. De plus modestes seconds rôles font également la réussite du film comme Omid Djalili (Gladiator, La Momie, Spy Game...) qui est présent tout au long de l'histoire avec un running gag qui se poursuivra jusque dans une scène post-générique façon Marvel. Si "Mamma Mia 2" démarre assez mollement, le rythme s’accélère au fil de l'avancée de l'intrigue pour offrir le meilleur dans les vingt dernières minutes. Alors que la partie la plus connue du répertoire d'ABBA avait été passé en revue en 2008, on découvre ici des titres sans doute moins réputés mais pas moins bon, loin de là et les grands classiques reviennent tout de même dans de nouvelles versions et des tableaux élégants qui font le lien entre les scènes jouées.
Evidemment tout n'est pas parfait, le scénario de Richard Curtis et Ol Parker et  est par moments un peu contradictoire avec l'original et les décors font parfois un peu carton pâte mais comme la première fois, on oublie très vite les imperfections pour se concentrer sur le meilleur, notamment les scènes chantées, de ce grand spectacle populaire plein de positivisme, dont la sortie en salles tombe vraiment à pic. Pas un grand film non, mais un bon film. Si vous aviez apprécié "Mamma Mia", vous adorerez "Mamma Mia: Here We Go Again", dans le cas inverse, passez votre chemin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire