20/01/2018

3 Billboards: Un drame sombre, intense et ... drôle

Après avoir triomphé aux Golden Globes il y a quelques jours, "3 Billboards: Les Panneaux de la Vengeance" arrivait cette semaine dans nos salles de cinéma. Le film suit Mildred Hayes, une femme vivant dans une petite ville du Missouri, qui décide de louer trois panneaux publicitaires afin de réclamer justice pour sa fille violée et assassinée quelques mois plus tôt et pour se plaindre du manque de résultat de la police et plus particulièrement  de l'officier Willoughby, le chef local très respecté de la population, d'autant plus qu'atteint d'un cancer, il ne lui reste que peu de temps à vivre. L'installation des panneaux  va engendrer une succession d'événements qui va bouleverser la vie de cette petite bourgade. Réalisé par Martin McDonagh, déjà metteur en scène de l'excellent "Bon Baisers de Bruges", ce long-métrage alterne le drame pur et dur et un certain humour noir que ne renieraient pas les frères Coen, la réussite étant dans le dosage avec lequel ils sont utilisés. Dans le rôle principal, Frances McDormand est impressionnante et on oublie vite l'actrice pour ne voir que la femme dévastée qu'est Mildred Hayes. A ses côtés Woody Harrelson et surtout Sam Rockwell livrent également des performances  de haute volée et même un peu déconcertante pour le second cité. Passionnant d'un bout à l'autre, "3 Bilboards" fait partie des films à voir à coups sur. IN-DI-SPEN-SABLE