31/12/2018

Luca Guadagnino tease une suite à Call Me By Your Name

Succès de la fin d'année 2017 aux Etats-Unis, le drame "Call Me By Your Name" avait ensuite remporté l'Oscar de la meilleure adaptation en février dernier.  Le réalisateur du film,  l'italien Luca Guadagnino, qui a depuis mis en scène le remake de "Suspiria", vient de teaser, lors d'une interview au média américain "The Playlist", une possible suite à la romance d' Elio et Oliver, incarnés à l'écran par Timothée Chalamet et Armie Hammer, évoquant la possibilité de tourner un second volet à Paris. Il ne s'agit pour l'instant que d'une simple idée qui devra être validée par l'auteur André Aciman et le scénariste James Ivory avant de pouvoir envisager le projet de façon plus concrète. 

29/12/2018

Disparition du réalisateur Hongkongais Ringo Lam

Le metteur en scène, scénariste et producteur Hongkongais, figure du cinéma d'action, Ringo Lam s' est éteint aujourd'hui à l'age de 63 ans. Réalisateur d'une vingtaine de longs-métrages,  on lui devait notamment des films tels que "Double Dragon" avec Jackie Chan, "Risque Maximum", "Replicant" et "In Hell" avec Jean-Claude Van Damme ou "City on Fire" avec Chow Yun-Fat dont Quentin Tarantino s'inspira par la suite pour faire "Reservoir Dogs".
Ringo Lam a été découvert inanimé sur son lit par son épouse qui a aussitôt appelé les secours, ces derniers n'ayant pu que constater le décès à leur arrivée. La piste criminelle n'aurait pas été retenue par les autorités Hongkongaises.

27/12/2018

Disparition du comédien Frank Adonis

L'acteur et réalisateur américain Frank Adonis, habitué des seconds rôles de gangsters, s'est éteint aujourd'hui à l'age de 83 ans des suites de grave problèmes rénaux. Adonis avait notamment collaboré avec Martin Scorsese à trois reprises pour "Raging Bull" en 1980, "Les Affranchis" en 1990 et "Casino" en 1995. On avait pu le voir également dans des classiques comme "Wall Street", "The King of New York", "True Romance" ou "Bad Lieutenant".

Catriona MacColl dans le jury du Bloody Week-End 2019

Après Camille Keaton, Caroline Munro et Martine Beswick, c'est au tour de la comédienne britannique Catriona MacColl de rejoindre le jury courts-métrages du Bloody Week-End 2019 qui se déroulera du 31 mai au 2 juin à Audincourt (25). Catriona MacColl a notamment joué dans des films tels que "Lady Oscar" de Jacques Demy en 1979, "La Maison Près du Cimetière" en 1981 ou "Saint Ange" en 2004. Elle a également participé à la série "Mafiosa".

22/12/2018

L'Empereur de Paris: Un divertissement historique très plaisant

C'est à la fois une fresque historique et un divertissement de premier ordre qui arrive cette semaine en salles avec "L'Empereur de Paris", nouvelle version des aventures de François Vidocq, célèbre bagnard, roi de l'évasion, qui devint par la suite chef de la brigade de sûreté sous Napoléon. Réalisé par Jean-François Richet, "L'Empereur de Paris" est porté par Vincent Cassel, plutôt très bon dans le rôle de Vidocq qui est entouré d'une foule de comédiens de talents tels que Denis Menochet, James Therrée, Patrick Chesnais, Olga Kurylenko, Denis Lavant, Freya Mavor ou Fabrice Luchini, qui apportent chacun leur contribution à cette oeuvre sans être forcement très présent à l'image. Le film, qui bénéficie d'une esthétique vraiment soignée, tant sur les décors que les costumes, est globalement très bien réalisé à l'exception peut-être de quelques plans dans des scènes d'action, censés faire ressortir le côté nerveux et brutal mais qui sont si  tremblotants qu'on ne parvient pas à les apprécier à leur juste valeur. Jean-François Richet, qui propose ici un long-métrage de (seulement) 110 minutes, se passe à plusieurs reprises de scènes de transition, certes pas indispensable, mais qui donne l'impression d'une volonté absolue de synthèse là où, peut-être, les spectateurs auraient souhaité plus de développement. En résumé, si vous faites le choix d'aller voir "L'Empereur de Paris",  vous passerez un très bon moment devant ce film à la fois historique et populaire, facile d'accès et bien documenté, spectaculaire et sobre, le tout servi par une distribution de qualité. Sans doute pas le meilleur film de cette fin d'année, mais du bon cinéma français, ambitieux et grand public. A voir.

Vers un reboot de Beverly Hills 90210 avec le cast original ?

C'est une démarche plutôt originale dont parle la presse américaine depuis quelques heures.  19 ans après la fin de la série "Beverly Hills 90210", cinq comédiens du show auraient récemment démarché "Netflix", "Hulu" et "Amazon" afin de vendre un projet de reboot porté par une partie du casting original. Les cinq acteurs en question sont Tori Spelling, Jennie Garth, Ian Ziering, Brian Austin Green et Jason Priestley. En 2008,  un premier reboot, avec une nouvelle distribution, intitulé "90210 Beverly Hills - Nouvelle Génération" avait connu 5 saisons et 114 épisodes.

21/12/2018

Décès du comédien britannique Donald Moffat

L'acteur britannique Donald Moffat s'est éteint hier à l'age de 87 ans suite à un accident vasculaire cérébral. Au cours d'une longue carrière entamée dans les années 50, il avait joué dans des films comme "The Thing" en 1982, "L'Etoffe des Héros" l'année suivante, "Le Bûcher des Vanités" en 1990 ou "Danger Immédiat" en 1994. A la télévision, Donald Moffat avait notamment participé à la série de science-fiction "L'Age de Cristal" de 1977 à 1978 et fait des apparitions dans bon nombre de shows tels que "Mission: Impossible" ou "L'Homme de Fer".

Vanessa Hudgens dans le prochain Bad Boys

L'actrice et chanteuse américaine Vanessa Hudgens va rejoindre le casting du troisième volet de la saga "Bad Boys" aux côtés de Will Smith et Martin Lawrence ainsi que de Joe Pantoliano qui devrait également reprendre son rôle de capitaine. La jeune femme n'arrive pas seule puisque qu'Alexander Ludwig, star de "Vikings" et Charles Melton, vu dans "Riverdale" seront également de la partie.  "Bad Boys For Lif3" sera réalisé par les belges Adil El Arbi et Bilall Fallah et sortira en salles en janvier 2020.

19/12/2018

Luther bientôt adapté au cinéma

Alors que la saison 5 arrivera début janvier sur la "BBC", Idris Elba, star de la série policière "Luther" a lui même révélé, lors d'une interview, que le show ferait prochainement l'objet d'une adaptation cinéma qui se voudra ambitieuse. C'est Neil Cross, scénariste de la série qui s'occupera de l'écriture du scénario, lui qui avait notamment travaillé sur celui du film d'horreur "Mama" en 2013.  La saison 5 devrait vraisemblablement servir de passerelle avec le futur long-métrage.

18/12/2018

Disparition de la réalisatrice et actrice Penny Marshall

La réalisatrice et actrice américaine Penny Marshall s'est éteinte hier des suites de complications du diabète dont elle était atteinte. En tant qu'actrice, elle avait notamment jouée dans les séries "Drôle de Couple" de 1972 à 1974 et "Laverne & Shirley" de 1976 à 1983, ou le film "La Manière Forte" en 1991 puis avait mis en scène des films comme "Big" en 1988, "L'Eveil" en 1990 ou "La Femme du Pasteur" en 1996. Son dernier projet en date, le documentaire "Rodman" consacré au basketteur américain Dennis Rodman devrait sortir en septembre prochain. Penny Marshall avait 75 ans.

15/12/2018

Benicio Del Toro retrouve Isabela Moner dans... Dora l'exploratrice

Il y a quelques mois, Isabela Moner et Benicio Del Toro se donnaient la réplique dans le thriller "Sicario: La Guerre des Cartels". Les deux comédiens vont de nouveau travailler sur le même projet, j'ai nommé l'improbable adaptation du dessin animé "Dora L'Exploratrice" dans lequel Moner tiendra le rôle-titre. Benicio Del Toro ne jouera pas à proprement parlé dans le film mais donnera de la voix en doublant le personnage de Chippeur, un renard orange qui à la fâcheuse habitude de dérober des objets importants à Dora. "Dora l'Exploratrice" qui arrivera en salles le 2 août 2019 aux USA comptera aussi dans son casting Eva Longoria, Q'Orianka Kilcher et Michael Pena.

Mortal Engines: Un film d'anticipation à mi-chemin entre Mad Max et Star Wars

Teasé depuis des mois, "Mortal Engines" de Christian Rivers arrive cette semaine en salles, avec le label "produit par Peter Jackson", un argument de vente certain d'autant que ce projet s'appuie sur une distribution jeune et assez peu connue du grand public. Le film suit, dans un monde post-apocalyptique où la guerre fait rage entre de grandes cités mobiles pour les dernières ressources vitales, une jeune femme dont le seul but est de tuer l'homme qui a assassiné sa mère alors qu'elle n'était qu'une enfant. Sa quête va la mener bien au-delà de la simple vengeance et lui faire prendre un rôle actif dans le conflit en cours. Certains y verront du "Mad Max", d'autres du "Star Wars" et en poussant le bouchon un peu plus loin on pourrait même y voir, dans la dernière partie, du "Game of Thrones". Très très rythmé, ce film dispose de tous les ingrédients pour séduire: Deux jeunes héros ayant un but particulier au sein d'une intrigue aux enjeux mondiaux, des scènes d'actions, des effets spéciaux et une réalisation très impressionnantes, des décors et des costumes steampunk assez magnifiques et des possibilités scénaristiques immenses capables d'offrir plus qu'un simple film mais toute une saga et pourtant un gros défaut persiste: La rapidité de la progression de cette histoire qui se dévoile sur un peu plus de deux heures, en favorisant l'action, là où elle aurait méritée bien plus de développement et d’interactions entre les très nombreux personnages. Les deux  jeunes comédiens principaux  Hera Hilmar et Robert Sheehan sont à la hauteur du projet bien encadrés par des seconds rôles plus expérimentés comme Hugo Weaving, Colin Salmon ou un  Stephen Lang méconnaissable à l'écran. En définitif, si "Mortal Engines" est un bon film, divertissant et bien mené, on imagine quel chef d'oeuvre il aurait pu être avec 50 ou 60 minutes de plus, et une volonté moindre de séduire un public jeune à grands renforts d'action en privilégiant d'avantage le côté émotionnel. A voir tout de même comme le bon divertissement qu'il est.

14/12/2018

Disparition de l'actrice et réalisatrice Sondra Locke

L'actrice et réalisatrice américaine Sondra Locke s'est éteinte hier à l'age de 74 ans. Au cinéma, elle avait notamment joué dans "Josey Wales, hors-la-loi" en 1976, "L'Epreuve de Force" en 1977 ou "Bronco Billy" en 1980 aux côtés de Clint Eastwood dont elle partagea la vie pendant 14 ans. En 1968, Sondra Locke avait reçu une nomination à l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour sa performance dans "Le Cœur est un Chasseur Solitaire". En tant que réalisatrice, elle avait notamment mis en scène les thrillers "Double Jeu" en 1990 et "Trading Favors" en 1997, tous deux avec George Dzundza.

Rian Johnson va réunir un casting monumental pour son prochain thriller

Le réalisateur américain Rian Johnson tourne actuellement son prochain long-métrage, un thriller intitulé "Knive Out" dans lequel Daniel Craig tient le rôle principal, celui d'un détective qui tente d’élucider un meurtre pour lequel il a énormément de suspects, à la façon d'un Agatha Christie. Et pour les incarner, une pléiade de stars avec pêle-mêle Ana de Armas, Chris Evans, Michael Shannon, Christopher Plummer, Don Johnson, Jamie Lee Curtis, Riki Lindhome, Toni Collette, Katherine Langford ou Lakeith Stanfield. "Knive Out" sortira aux Etats-Unis pour Thanksgiving, le 27 novembre 2019.

13/12/2018

Jennifer Garner va retrouver J.J. Abrams

La comédienne américaine Jennifer Garner, star de la série "Alias" de 2001 à 2006  va retrouver le réalisateur J.J. Abrams, créateur du show pour une nouvelle série limitée destinée à la future plateforme de streaming de "Apple". Intitulée "My Glory" et adaptée des mémoires de l'écrivaine Amy Silverstein, on y suivra une femme en attente d'une transplantation cardiaque de dernière minute ainsi que son entourage et les personnes qui la soutiennent. Le scénario sera l'oeuvre de Karen Croner, également co-productrice du projet.

12/12/2018

The Mandalorian recrute (encore) du lourd

Après Pedro Pascal, Gina Carano et Nick Nolte, la future série de Jon Favreau "The Mandalorian" va encore accueillir de grands noms en son casting. Ainsi Carl Weathers (photo), l'inoubliable Apollo Creed de la saga "Rocky" va se joindre au projet en compagnie d' Emily Swallow, Giancarlo Esposito, Omid Abtahi et... du réalisateur-acteur Werner Herzog qui sera donc aussi de l'aventure.  "The Mandalorian" sera diffusée sur la future plateforme de streaming de "Disney" qui devrait être lancée fin 2019.

Ian Ziering avec Crystal Reed dans la série Swamp Thing

L'acteur américain Ian Ziering, ancienne star de la série "Beverly Hills 90210" , relancé ces dernières années par le succès inattendu de la saga décalée "Sharknado", va tenir un rôle récurrent dans "Swamp Thing", la nouvelle série de "DC Comics" aux côtés de Crystal Reed, vue cette année dans le film d'horreur "Ghostland", qui y incarnera une femme entretenant une étrange histoire d'amour avec une créature végétale dotée d'une force surhumaine et de pouvoirs de régénération.  Alors que le tournage a débuté il y a quelques semaines, on sait aujourd'hui qu'on retrouvera également au casting Virginia Madsen, Andy Bean, Will Patton, Derek Mears et Jennifer Beals.

Une série biopic sur Audrey Hepburn en préparation

Une série consacrée à la légende hollywoodienne Audrey Hepburn serait actuellement en développement sous la houlette des producteurs italiens derrière le succès de la série "The Young Pope" , de Lucas Dotti le fils de la comédienne et du journaliste italien Luigi Spinola, co-auteurs de la biographie "Audrey at Home: Memories of my other's Kitchen" qui servira de base à ce projet qui n'en est aujourd'hui qu'à ses balbutiements et dont le tournage pourrait débuter en 2020. Toute la vie d'Audrey Hepburn y serait raconté depuis son enfance aux Pays-Bas, son parcours de comédienne, jusqu'à ses dernières années de sa vie de philanthrope, parcourant le monde pour l'UNICEF.  

11/12/2018

Jake Gyllenhaal dans le remake de The Guilty

Après Jodie Foster et son remake du film islandais "Woman at War", c'est au tour de Jake Gyllenhaal de jouer et de produire un remake du film danois "The Guilty" sorti cette année et choisi pour représenter le Danemark dans la course à l"oscar du meilleur film étranger.  "The Guilty" suit un policier travaillant dans un service d'urgence téléphonique qui après avoir reçu, et perdu, l'appel d'une femme kidnappée, va tout faire pour la retrouver sans vraiment savoir où chercher mais en faisant preuve d'ingéniosité pour parvenir à ses fins. Aucun réalisateur n'est pour l'instant attaché officiellement au projet.

Juliette Binoche présidera la Berlinale 2019

L'actrice française Juliette Binoche présidera le jury de la prochain édition de la Berlinale qui se tiendra du 7 au 17 février prochains. La comédienne y avait reçu le Prix d'interprétation en 1997 pour sa prestation dans le drame "Le Patient Anglais". Dans cette exercice, Juliette Binoche succède au réalisateur allemand Tom Tykwer dont le jury avait décerné l'ours d'or cette année au film "Touch me not" de la roumaine Adina Pintilie.

10/12/2018

Jodie Foster va jouer et réaliser un remake de Woman at War

L'actrice américaine Jodie Foster va  produire, jouer et réaliser un remake du film islandais "Woman at War" sorti cet été. Elle y tiendra le rôle de Halla, une géniale professeur de musique, également militante écologiste hors-la-loi, particulièrement en rogne contre l'industrie de l'aluminium qui détruit les terres de l'ouest américain. Une situation qui pourrait être amenée à changer avec l'arrivée dans sa vie d'une petite orpheline.  Le film original, qui avait notamment été présenté et primé, à Cannes, à la Semaine de la Critique, a été l'un des succès surprise de l'année et est en lice pour représenter l'Islande aux Oscars.

Vanessa Angel dans une nouvelle série pour la plateforme Pure Flix

L'actrice britannique Vanessa Angel, star de "Code Lisa" dans les années 90, tourne actuellement dans une nouvelle série intitulée "Sons of Thunder" pour la plateforme de streaming "Pure Flix", spécialisée dans les programmes familiaux et évangélistes. "Sons of Thunder" est présenté comme un drame teinté de mystère dans lequel un vétéran américain, incarné par Randal Reeder (Deadpool), traverse le pays à la recherche du propriétaire d'un mystérieux sac et qui en cours de route va recevoir comme mission d'aider les autres. Le rôle de Vanessa Angel n'a pas été précisé mais la comédienne a elle-même posté sur les réseaux sociaux, une photo du plateau de tournage. Lancé il y a un peu plus de trois ans, "Pureflix.com" développe également deux autres fictions qui comme "Sons of Thunder" arriveront courant 2019. En attendant, Vanessa Angel sera prochainement à l'affiche du film d'horreur "Behing The Walls" et du thriller "Trouble Sleeping" aux côtés de Billy Zane.




07/12/2018

Vers un comeback de Léa Seydoux dans le prochain James Bond ?

Alors que la pré-production du prochain volet de la saga "007" bat son plein, il semblerait que la comédienne française Léa Seydoux soit sur le point de revenir et reprendre le rôle de Madeleine Swann qu'elle tenait dans "Spectre", le film précédent. S'il ne s'agirait pas d'une première, l'actrice Eunice Gayson ayant enchaîné "Dr No" et "Bon Baisers de Russie" en 1962 et 1965 avec le même personnage, ce choix parait tout de même étonnant, les différents films étant la plupart du temps indépendants les uns des autres, même si là encore, "Casino Royale" en 2006 et "Quantum of Solace" en 2008 font exception à la règle. Le tournage de ce vingt-cinquième "Bond"débutera en mars prochain sous la direction de Cary Fukunaga.

Disparition de l'ancien catcheur Larry "The Axe" Hennig

L'ancien grand lutteur américain Larry "The Axe" Hennig s'est éteint hier à l'age de 82 ans. Il était le père du célèbre Curt Hennig alias Mr Perfect, disparu en 2003, et grand-père de Curtis Axel, actuellement employé à la "WWE". Catcheur actif de 1956 à 1985, Larry Hennig avait fait la majeure partie de sa carrière à la "AWA" dont il avait été champion par équipe à quatre reprises.

06/12/2018

Kevin Hart pour les Oscars, Sandra Oh et Andy Samberg pour les Golden Globes

Alors que la saison des récompenses vient tout juste de débuter, on a appris ces dernières heures qui animerait les deux grandes cérémonies majeures que sont les Oscars et les Golden Globes. C'est donc l'acteur et humoriste Kevin Hart (photo) qui sera le maître de cérémonie des Oscars le 24 février prochain, succédant ainsi à Jimmy Kimmel. De leur côté, les "Golden Globes" qui se tiendront le 6 janvier seront co-animés par l'actrice canadienne Sandra Oh et l'acteur américain Andy Samberg, tous deux anciens lauréats respectivement en 2006 et 2014.




05/12/2018

Disparition du catcheur Dynamite Kid

Le catcheur britannique Thomas Billington plus connu en tant que Dynamite Kid s'est éteint aujourd'hui,  jour de son anniversaire, à l'age de 60 ans. Au sommet de sa gloire dans les années 80, il formait avec Davey Boy Smith l'équipe des "British Bulldogs", notamment à la "WWF" de 1984 à 1988. Victime de plusieurs problèmes de santé graves ces dernières années, Thomas Billington était partiellement paralysé et ne faisait plus d'apparitions publiques.

04/12/2018

La Quatrième Dimension dévoile une partie de son casting

Comme bon nombre de séries cultes, "La Quatrième Dimension" alias "The Twilight Zone", va avoir droit à un nouveau reboot l'an prochain qui sera produit notamment par Jordan Peelé et qui en sera également le narrateur. Si on savait déjà que le casting  pourrait compter sur Adam Scott et Sanaa Lathan, ce sont aujourd'hui Allison Tolman, Jacob Tremblay et John Cho qui viennent d'être officialisés pour apparaître dans cette fiction anthologique qui devrait arriver courant 2019 sur "CBS".

Gustave Kervern et Benoît Delépine, présidents à Gerardmer

Les acteurs-réalisateurs Gustave Kervern et Benoît Delépine présideront le jury longs-métrages de la 26ème édition du Festival du Film Fantastique de Gerardmer qui se déroulera du 30 janvier au 3 février prochains. Dans cette fonction, ils succéderont à Mathieu Kassovitz dont le jury avait sacré le film "Ghostland" de Pascal Laugier, cette année. La composition complète du jury sera communiquée le mercredi 16 janvier prochain. (Source: VosgesMatin.fr).

03/12/2018

Laura Dern ne quitte plus HBO

Après "The Tale" et "Big Little Lies", la comédienne américaine Laura Dern va collaborer une nouvelle fois avec la chaîne "HBO" pour une mini-série intitulée "The Dolls". Elle y donnera la réplique à Issa Rae, star de "Insecure", autre programme de la chaîne à péage américaine. Inspirée d'une histoire vraie, "The Dolls" raconte les séquelles d'émeutes s'étant déroulées à la veille de Noël 1983 dans de petites villes de l'Arkansas autour d'une marque célèbre de poupées et s'attardera sur tous les ingrédients nécessaires pour être une bonne mère. Dern coproduira cette fiction avec Issa Rae, également scénariste du projet.

Disparition du metteur en scène néo-zélandais Geoff Murphy

Le réalisateur, acteur, scénariste et producteur néo-zélandais Geoff Murphy s'est éteint hier à l'age de 80 ans. On lui doit notamment le long-métrage d'aventures océanien, considéré par beaucoup comme un très grand film, "Utu" (1983), son plus grand succès public "Young Guns 2" en 1990 ou "Piège à Grande Vitesse" en 1995. En plus d'être metteur en scène principal, Geoff Murphy avait travaillé sur la trilogie du "Seigneur des Anneaux" de Peter Jackson comme réalisateur deuxième équipe. Très respecté en Nouvelle-Zélande, il y  avait été fait, en 2014, Officier de l'Ordre du Mérite.

Martine Beswick présente au Bloody Week-End 2019


Après Camille Keaton et Caroline Munro, c'est au tour de la comédienne britannique Martine Beswick de rejoindre le jury courts-métrages de la prochaine édition du Bloody Week-End qui se déroulera du 31 mai au 2 juin 2019 à Audincourt (25). Titulaire d'une filmographie variée, Martine Weswick a notamment joué dans "Bons Baisers de Russie" en 1963, "Operation Tonnerre" en 1965, "La Reine du Mal" en 1974 ou "Future Cop 2" en 1991.

Ben Mendelsohn, héros d'une adaptation de Stephen King

Le comédien australien Ben Mendelsohn va tenir le rôle principal de la série "The Outsider", adaptation d'une oeuvre de Stephen King pour la chaîne "HBO". "The Outsider" suit l'enquête, sur le meurtre sordide d'un garçon, conduite par un inspecteur chevronné et un enquêteur peu orthodoxe et dans laquelle le surnaturel n'est jamais loin. Mendelsohn coproduira également la série avec notamment Jason Bateman qui en réalisera les deux premiers épisodes.

02/12/2018

Colin Farrell avec Matthew McConaughey chez Guy Ritchie

Le comédien irlandais Colin Farrell, actuellement à l'affiche du thriller "Les Veuves",  va rejoindre la prestigieuse distribution du prochain film de Guy Ritchie intitulé "Toff Guys". Il y côtoiera notamment Matthew McConaughey, Hugh Grant ou Michelle Dockery. "Toff Guys" suivra un trafiquant de drogue britannique qui cherche à céder son affaire à des milliardaires de l'Oklahoma alors que dans le même temps il est sous la menace d'un photographe détenant des clichés compromettants. Le tournage vient tout juste de débuter et on ignore encore quand le film arrivera en salles.

01/12/2018

Quantico S3: Un changement de format en guise de coup de grâce

A son arrivée en 2015 sur les écrans, "Quantico" a été un succès surprise plus sur la forme que sur le fond. On pouvait y suivre Alex Parrish, incarnée par l'actrice indienne Priyanka Chopra, une jeune recrue du F.B.I en formation dans  un camp d'entrainement à Quantico en Virginie qui allait, neuf mois plus tard, se trouver au centre d'un immense complot l'impliquant ainsi que plusieurs de ses proches.  L'originalité de "Quantico" résidait dans sa double narration et des épisodes feuilletonnant qui se déroulaient à la fois pendant la formation et neuf mois plus tard pendant la conspiration. Un choix audacieux d'autant qu'il excluait d'office de prendre le show en cours de route le scénario étant particulièrement étoffé. Une saison 2 allait arriver sur le même modèle avec toujours plus de personnages, toujours plus de rebondissements et de complications inutiles et toujours moins de téléspectateurs. "M6" attaquait donc hier la diffusion de la troisième saison où tous les risques ont été pris par la production pour redresser la barre à commencer par un changement de format assez rare à la télévision. Fini le feuilleton en 24 parties et bonjour la série et 13 épisodes, relativement indépendants les uns des autres même si un fil rouge persiste. Fini Alex Parrish faisant cavalier seul face au système et aux traîtres et bonjour l'aventure collective avec une équipe façon "Mission: Impossible"  entraînée dans des opérations variées, le show étant plutôt bon mais dénaturé de tout ce qui faisait son originalité. Cette saison 3 n'est donc pas mauvaise mais n'est qu'un chant du cygne d'une fiction qui a été novatrice le temps d'une saison avant de tomber dans le piège de la surenchère puis de tenter le tout pour le tout pour se sauver. 

Les Veuves: Un thriller classique, élégant et efficace

Cette semaine arrive (enfin) en salles, le thriller "Les Veuves", du metteur en scène Steve McQueen, annoncé partout comme l'un des meilleurs films de cette fin d'année. "Les Veuves", c'est avant tout une histoire de femmes, des femmes a priori très différentes les unes des autres, dont les maris braqueurs sont tués au cour d'une opération et qui vont décider, malgré leurs désaccords, de reprendre le flambeau pour un unique coup aux enjeux multiples. Loin de réaliser un simple film de casse, son premier, le britannique Steve McQueen propose un long-métrage, qui prend son temps et qui passe par le drame humain et social, le thriller politico-familial et le polar, avec un scénario aussi alambiqué que subtil et un casting assez colossal. Au centre de l'intrigue, Viola Davis porte le film avec un rôle taillé sur mesure, celui d'une femme marquée par la vie, dont l'évolution tout au long de l'histoire va être déterminante et qui va être l'instigatrice d'un plan fou. A ses côtés, on retrouve pêle-mele Michelle Rodriguez, Cynthia Erivo, Elizabeth Debicki mais aussi Liam Neeson, Colin Farrell, Daniel Kaluuya ou Robert Duvall ainsi que dans des rôles plus secondaires Carrie Coon ou Garret Dillahunt.  Maîtrisé du début à la fin, "Les Veuves" n'invente rien mais excelle en tout et quand on pense trouver un potentiel défaut dans une scène, il nous sera expliqué par la suite pourquoi il était délibéré. Il est intéressant aussi de constater l’absence de jugement moral  du réalisateur sur ses personnages qui pour la plupart ne sont ni bon ni mauvais, ils font simplement ce qu'ils ont à faire pour survivre.  Plus commercial que les précédents longs-métrages de McQueen, "Les Veuves"  est un très bon film, dramatique, nerveux, violent,  tant sur la technique et l'esthétisme que sur l'interprétation, dont il est encore difficile de savoir s'il pourra ou non obtenir quelques nominations à la prochaine cérémonie des Oscars, les prétendants étant déjà nombreux, mais qui offre le plaisir rare de voir une oeuvre grand public de qualité.

30/11/2018

Nick Nolte recrue de choix pour The Mandalorian

L'acteur américain Nick Nolte, va rejoindre le casting de la nouvelle série créée par Jon Favreau "The Mandalorian" dans laquelle il donnera notamment la réplique à Pedro Pascal et Gina Carano. Nolte rebondit donc quelques mois après  le non-renouvellement de la série comique "Graves", après deux saisons,  dont il était la star et va découvrir à 77 ans l'univers "Star Wars". 

Tom Hanks sera Geppetto pour Disney

L'acteur double oscarisé Tom Hanks va rejoindre la prochaine adaptation cinéma de "Pinocchio" dans laquelle il incarnera Geppetto, le sculpteur, auteur du célèbre pantin. Réalisé par Paul King, metteur en scène de "Paddington" et scénarisé par Chris Weitz , cette nouvelle version du classique "Disney" n'en est pour l'instant qu'au stade de la pré-production et ne devrait vraisemblablement pas arriver avant fin 2020.

28/11/2018

Donald Sutherland rejoint à son tour The Undoing

L'acteur canadien Donald Sutherland va se joindre à Nicole Kidman et Hugh Grant dans la mini-série "The Undoing". Il y incarnera Franklin Renner, père du personnage principal joué par Kidman, financier à la retraite et grand-père modèle qui se demande comment protéger sa famille alors que de troublantes révélations la concernant vont faire surface. Prochaine série événement d'"HBO", "The Undoing" devrait débarquer sur la chaîne américaine fin 2019.

Dix Pour Cent: La constance comme leitmotiv

Alors que la saison 3 s'achèvera ce soir sur "France 2", retour sur "Dix Pour Cent",  LA série française du moment, succès national et international avec la diffusion dans 119 pays par l'intermédiaire de "Netflix" sous le titre "Call My Agent". Il faut dire que là où bon nombre de très bonnes fictions construisent sur les ruines de précédents shows à succès, cette création originale de Fanny Herrero et Dominique Besnehard emmène le téléspectateur dans l' univers feutré et peu développé à l'écran jusque là, des agents artistiques. On y suit la vie quotidienne de l'agence ASK, de ses imprésarios bien sûr mais également du reste du personnel qui à des degrés divers se retrouve impliqué dans des imbroglios où les stars du cinéma français interprètent leur propre rôle ou du moins jouent de l'image que ce fait d'eux le grand public, atout majeur du programme. Au cours des trois saisons, on retrouve notamment Nathalie Baye, Isabelle Huppert, Line Renaud, Guy Marchand, Christophe Lambert ou Jean Dujardin, des artistes qui prennent visiblement beaucoup de plaisir à s'auto-parodier dans des situations écrites sur mesure. Le spectateur est également témoin de la vie privée pour le moins mouvementée des employés de l'agence et des petites manigances de chacun pour y assurer sa position. C'est drôle, souvent, touchant, parfois, mélancolique, de temps en temps, mais toujours très efficace. Le danger aurait été de faire évoluer le produit de saison en saison et de créer une surenchère scénaristique pour faire toujours plus spectaculaire ou plus invraisemblable ce qui n'est pas le cas du tout. Au contraire, l'intrigue évolue avec une certaine régularité de ton, rendant parfois des situations un peu farfelues, beaucoup plus crédibles. "Dix Pour Cent" a aussi le mérite d'avoir réuni un casting éclectique composé d'acteurs confirmés comme  Thibault de Montalembert ou Liliane Rovere  et des comédiens en devenir comme  Gregory MontelCamille CottinLaure Calamy, Fanny Sidney ou Nicolas Maury. Il en résulte un vrai bon programme de qualité destiné à un public large et familial - ce qui n'est souvent pas le cas - qui évolue sans jamais sortir d'une certaine continuité depuis le premier épisode. Il faudra désormais attendre une bonne année pour découvrir la saison 4, d'abord annoncée comme étant la dernière par Dominique Besnehard avant que ce dernier ne fasse machine arrière, son équipe et le public étant visiblement décidés à prolonger l'histoire d'amour.

Rita Moreno de retour... dans West Side Story

Rita Moreno, l'interprète légendaire d'Anita dans le classique de 1961 "West Side Story" va se joindre au projet fou de remake de Steven Spielberg avec la double casquette d'actrice et productrice. Elle y tiendra le rôle de Valentina, un personnage qui n’existait pas dans l'original et qui  sera l'équivalent féminin de Doc, le propriétaire du magasin où travaille Tony, le personnage principal.  Rita Moreno avait reçu l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle en 1962 pour sa prestation dans "West Side Story".

27/11/2018

Kristen Stewart chez Clea DuVall

La comédienne américaine Kristen Stewart serait en négociations avancées pour tenir le rôle principal du film "Happiest Season" aux côtés de Clea Duvall, également scénariste et réalisatrice du projet. Le film suivra une jeune femme dont le projet de faire une déclaration à sa petite amie, lors d'une fête familiale, est contrarié lorsque qu'elle apprend que sa compagne n'a rien dit sur leur relation à ses parents très conservateurs. "Happiest Season", donc on ignore encore quand il sera tourné, devrait donc s'ajouter au (très) long  planning de Kristen Stewart pour 2019.

Les Rivières Pourpres: Séduisant sur le fond, décevant sur la forme

"France 2" diffusait ce soir les deux premiers épisodes de la série, et non pas mini-série, élément sur lequel je reviendrais plus tard, "Les Rivières Pourpres", nouvelle transposition de l'oeuvre de Jean-Christophe Grangé,  que le romancier adapte ici lui-même, un gage de qualité certain. Au casting, le commissaire Pierre Niemans prend  vie sous les traits d'Olivier Marchal, seconde garantie de valeur, succédant ainsi à Jean Reno qui l'incarnait dans les deux films sortis en 2000 et 2004. A ses côtés, la comédienne belge Erika Sainte, vue récemment dans "Le Grand Bain", interprète Camille Delaunay, sa partenaire et ancienne élève à l'école de police.  Dès les premières minutes, on retrouve les éléments qui avaient fait le succès du premier long-métrage: meurtre sordide au milieu de décors mystérieux et austères, sur fond d'histoires familiales plus ou moins liées à un sombre passé nazi et enquête en vase clos, le tout avec un soin particulier apporté à un esthétisme digne d'une oeuvre de cinéma, soin qu'il aurait été nécessaire d'apporter également au doublage des comédiens allemands. A priori, tout pour séduire les fans de la première heure, d'autant qu'Olivier Marchal, qui s'avère être un excellent Niemans, semble vivre plus qu'il ne joue. Plusieurs problèmes vont tout de même se présenter, à commencer par l'ambiance qui, bien qu'extrêmement travaillée, ne parvient jamais à s'affirmer comme très inquiétante et n'a surtout pas ce côté glauque et poisseux qu'on retrouvait sur grand écran, la faute probablement à un besoin de  plaire au plus grand nombre à une heure de diffusion où le public est familial. Vient ensuite, le défaut rédhibitoire, celui du format des épisodes et de la série dans son ensemble car à ma grande surprise, les huit épisodes de cette première saison ne sont pas tous articulés autour d'une même intrigue feuilletonnante mais simplement groupés par deux autour d'une enquête, à tel point qu'un format téléfilm de 90 minutes aurait été plus approprié, l'interstice entre deux épisodes n'ayant aucune véritable fonction. Au final, le produit est soigné visuellement et bien servi par la distribution mais le côté télévision grand public ne lui autorise aucune fantaisie comparable au reste de la franchise, en faisant une simple fiction policière, de bonne facture certes, mais très décevante à la vue du potentiel énorme qu'elle semblait dégager. 

26/11/2018

Disparition du metteur en scène Bernardo Bertolucci

Le metteur en scène italien Bernardo Bertolucci s'est éteint ce matin à Rome, des suites d'une longue maladie, à l'age de 77 ans. Scénariste et réalisateur d'une vingtaine de films, Bertolucci avait  notamment  remporté neuf Oscars et un César en 1988 pour le drame "Le Dernier Empereur" et avait dirigé des longs-métrages ayant marqué l'histoire du cinéma comme le sulfureux "Dernier Tango à Paris" en 1972, "1900" en 1976 avec Robert de Niro et Gérard Depardieu ou "Little Buddha" en 1993. Bernardo Bertolucci était également co-auteur, avec Sergio Leone, du scénario du western culte "Il Etait Une Fois dans l'Ouest", sortie en salles en 1968.

25/11/2018

Disparition de l'acteur et magicien Ricky Jay

Le maître magicien et comédien américain Ricky Jay s'est éteint hier à l'age de 70 ans. Au cinéma, on avait pu le voir notamment dans "La Prisonnière Espagnole", "Demain ne Meurt Jamais" et "Boogie Nights"en 1997 ou "Le Prestige" en 2006. A la télévision, Ricky Jay avait participé à la série "Deadwood" et était apparu en guest star dans "X-Files" ou "The Unit".

22/11/2018

Nathalie Emmanuel, star de la série 4 Mariages et 1 Enterrement

La comédienne britannique Nathalie Emmanuel, connue pour ses participations à "Game of Thrones" et "Fast & Furious", va tenir le rôle principal de la série "4 Mariages et 1 enterrement", adaptation du film éponyme de 1994. Elle y incarnera Maya, une américaine qui retrouve des amis lors d'un mariage à Londres, mariage durant lequel des révélations vont bouleverser leurs vies et celles de toute une foule de gens. Andie MacDowell qui tenait le rôle principal du film participera à la cette série, diffusée sur "Hulu", en guest-star et jouera la mère de l'une des amies de Maya.

Take Two annulée après une seule saison

La chaîne américaine "ABC" vient d'annoncer l'annulation de la série "Take Two", après une seule saison, diffusée actuellement sur "France 2". Construite sur le même modèle que "Castle", la série met en scène Sam, une comédienne qui pour préparer un rôle suit Eddie un détective expérimenté et plutôt solitaire dans ses enquêtes, leurs expériences respectives allant se révéler être d'une grande aide pour les résoudre. Au casting, les deux personnages principaux sont incarnés par Rachel Bilson et Eddie Cibrian alors qu'on y retrouve également Xavier de Guzman et Aliyah O'Brien.

21/11/2018

Deux Rodriguez pour un film en VR

Le réalisateur américain Robert Rodriguez a dévoilé hier "The Limit", un court-métrage de 20 minutes, tourné en réalité virtuelle avec au casting Michelle Rodriguez, fidèle du metteur en scène avec qui elle a participé notamment aux deux films "Machete" ou "Alita Battle Angel" qui sortira en février 2019, ainsi que Norman Reedus, la star de "The Walking Dead". Michelle Rodriguez y incarne une tueuse amnésique qui cherche à la fois à se faire justice et à retrouver la mémoire. Le film est d'ores et déjà disponible sur les différentes plateformes VR. 

Louis Ferreira rejoint The Man in The High Castle

Le comédien Louis Ferreira, star des séries "SGU Stargate Universe" et "Motive", va rejoindre la quatrième saison de "The Man in The High Castle" diffusée sur "Amazon". Il y tiendra le rôle de Brad Bellows, le chef d'une cellule de résistants, qui survie depuis des années en se méfiant de tous et qui aura bien du mal à accorder sa confiance à Juliana Crain, le personnage joué par Alexa Davalos. Bzhaun Rhoden (Van Helsing) et Peter Shinkoda (Daredevil) se joignent également à cette quatrième saison avec des rôles récurent. 

Le prequel des Soprano trouve un premier acteur

Le film prequel de la série culte "Les Soprano" vient d'accueillir un premier acteur au casting. Il s'agit d'Alessandro Nivola, vu dans "Jurassic Park 3", "Volte Face" ou plus récemment "The Wizard of Lies" qui tiendra le rôle de Dickey Moltisanti, l'oncle de Tony Soprano.  Ce personnage évoqué dans la série n'y est jamais apparu puisqu'il a été assassiné chronologiquement avant le début de l'intrigue. Intitulé "The Many Saints of Newark", ce long-métrage sera réalisé par Alan Taylor et racontera l'apprentissage de Tony Soprano dans la mafia.

Overlord: Une série B aussi survitaminée que gore

Attendu depuis longtemps, "Overlord" arrive en salles avec le label  "Made in JJ Abrams" qui pourtant à laissé la réalisation à Julius Avery, metteur en scène relativement inexpérimenté mais prometteur. "Overlord" nous plonge à la veille du débarquement où quelques soldats américains, fraîchement parachutés en Normandie, ont  pour mission de détruire une antenne de transmission au sein d'un petit village occupé par les nazis et qui vont faire une découverte aussi effroyable que terrifiante. Plutôt bien réalisé, "Overlord" débute avec tous les codes du films de guerre avant de basculer progressivement dans le film de genre, gore, voir très gore, avec une absence quasi totale de second degré mais avec des qualités techniques et visuelles évidentes dès les premières secondes et un casting, talentueux et sans star, composé de quelques futurs grands acteurs. Ainsi on retrouve au centre de l'intrigue Jovan Adepo, passé par "The Leftovers" et dont le personnage chétif et en manque de confiance en lui est proche de celui qu'il incarnait dans la série.  A ses côtés, le toujours génial Ian de Caestecker, vu dans "Lost River" de Ryan Gosling et "Les Agents du SHIELD", Wyatt Russell, une vraie gueule de cinéma et Mathilde Ollivier, une petite frenchie  qui tient le seul rôle féminin du film. Il en résulte un objet cinématographique à la fois original par le scénario et le choix de l'époque, et très convenu par les twists et effets, pour la plupart vus et revus dans un genre où il est vrai qu'il est difficile d'innover. A mi-chemin entre "Il Faut Sauver le Soldat Ryan" et "The Thing", "Overlord"  est une série B de très bonne facture, sadique et sanglante mais prenante du début à la fin et tout à fait au niveau de ce qu'on était en droit d'en attendre. A réserver à un public (très) averti, vegans s'abstenir.