01/11/2018

Future Man: Grosse farce ou coup de génie ?

Petit OVNI en matière de série, "Future Man" suit Josh Futturman un jeune geek qui en finissant un jeu vidéo provoque l'arrivée de deux personnages qui vont se révéler être en réalité des humains venant du futur. A leur côté il va tenter de sauver le monde futur en agissant à la fois dans le passé et le présent, faisant de nombreux bonds temporels. Avec ce pitch on pourrait croire être dans un programme de science-fiction alors qu'en réalité ici tout est de l'ordre de la parodie et de la comédie même si le fil rouge science-fiction tient la route. Il faut dire que "Future Man" est une production d'Evan Goldberg et Seth Rogen ceci explique peut-être cela, l'humour omniprésent n'est pas toujours très fin ou du meilleur goût mais il est en revanche très efficace. A l'image il y a quelques années de la série "Chuck" qui parodiait les film d'espionnages, "Future Man" se moque sans modération des films de science-fiction et notamment de James Cameron dans un épisode ou le réalisateur canadien prend cher au point d'être véritablement "ChuckNorrisé". Avec un format de 28 minutes, les épisodes, assez inégaux, n'ont pas le temps d'être lassant et c'est plutôt bien vu, le ton n'étant pas vraiment adapté au 42 minutes.  Niveau casting, le trio star est composé de Josh Hutcherson, passé par la saga "Hunger Games", Eliza Coupe, vue dans "Scrubs", "Quantico" ou "Casual" et Derek Wilson, transfuge du "Preacher". A leur côtés on retrouve dans des seconds rôles Keith David, Haley Joel Osment ou Glenne Headly, disparue en juin 2017 et à qui la série rend hommage. Une deuxième saison arrivera en janvier prochain sur la plateforme "Hulu" et dans la foulée en France sur "OCS", avec comme défi de renouveler des gags parfois un peu répétitifs et conserver un public  plutôt séduit parce ce qui sera pour certains une joyeuse parodie et pour d'autres une série de science-fiction simplement traitée avec une humeur décalée.  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire